Quels sont les dispositifs de financement pour la formation professionnelle ?

Les dispositifs de financement pour votre formation professionnelle selon votre situation

De nombreux dispositifs existent pour financer la formation professionnelle. Ils permettent aux salariés, demandeurs d’emploi, indépendants, de se former tout au long de sa carrière pour se maintenir à son poste où évoluer vers d’autres métiers.

Pour se préparer aux changements, aux évolutions et permettre le maintien ou le retour à l’emploi, l’accès à la formation professionnelle vous est facilité par différentes modalités de financement garanties par les pouvoirs publics.

Financer sa formation professionnelle avec le Compte Personnel Formation (CPF)

Mis en place en 2015, il remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF), il permet à tous les actifs d’acquérir des droits à la formation. Vous pouvez utiliser ces droits au financement sans limite de temps, tout au long de votre carrière.

Il n’est pas seulement disponible pour les salariés, mais aussi pour les demandeurs d’emploi et les entrepreneurs. 

Le CPF donne ainsi la possibilité à chacun de cumuler des droits pour financer une formation professionnelle à hauteur de 500 € par an. Ces droits à la formation sont disponibles sur le site moncompteactivite.gouv.fr, il suffit d’ouvrir un compte, rechercher la formation souhaitée, et constituer une demande auprès d’un organisme de formation pour obtenir un financement. 

Les opérateurs de compétences (OPCO) vous aident à prendre en charge votre formation

Il existe 11 OPCO à ce jour, ce sont des groupements de branches professionnelles répartis selon des critères de métiers, de compétences, d’enjeux de formation et de mobilité. Ils accompagnent les petites et les moyennes entreprises pour répondre à leurs besoins de formation et les aider à financer leurs actions de formation. 

Ils prennent également à leur charge la gestion des fonds de la contribution à la formation professionnelle collectés par l’URSSAF. C’est avec ces fonds qu’ils soutiennent financièrement les entreprises qui ont des besoins en formation pour leurs salariés (changement de métier, reconversion). Ils peuvent par ailleurs mobiliser le compte personnel de formation (CPF) dans le cadre de projets de transition professionnelle (CPF de transition). 

Le Fonds National de l’Emploi le financement pour les entreprises

Le FNE Formation est créé pour s’adresser aux entreprises en activité partielle. L’État peut prendre en charge, pour ces entreprises, entre 70 % et 100 % des coûts de formation. Les demandes de subvention sont confiées aux opérateurs de compétences (OPCO). 

Les employeurs qui souhaitent se renseigner sur l’éligibilité et les démarches à suivre peuvent contacter la Direccte

L’Aide Individuelle à la Formation pour les demandeurs d’emploi

Cette aide est disponible pour les demandeurs d’emploi, s’ils souhaitent obtenir un financement pour une formation. Pour obtenir cette aide, ils doivent solliciter Pôle Emploi, l’accès à cette aide se fait sous conditions. 

Le projet de formation est soumis à une validation du conseiller avant le financement, le retour à l’emploi après la formation est un argument important. Cette aide peut aussi venir être utilisé avec d’autres financements comme le CPF. 

Le Congé de Transition Professionnel, le financement de votre formation professionnelle en cas d’évolution ou de reconversion

Le congé de transition professionnelle est un dispositif de financement qui remplace le congé individuel de formation.

Il permet à un salarié de financer une formation pour évoluer dans sa carrière ou changer de métier. Il s’agit d’un soutien pour les salariés qui souhaitent une reconversion professionnelle. 

Les bénéficiaires de ces aides au financement sont réduits : 

  • Les salariés en CDI justifiant de 24 mois d’activité dont 12 mois au sein de la même entreprise.
  • Les salariés en CDD justifiant de 24 mois d’activité au cours des cinq dernières années, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois. 
  • Les salariés en licenciement économique. 

Il peut être utilisé pour des formations CPF, bilan de compétences, VAE, formation pour la création et reprise d’entreprise. Si l’employeur valide la demande de formation, le salarié doit envoyer une demande de financement et de prise en charge auprès de la commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR). 

Les dispositifs de financement pour la formation professionnelle des indépendants 

Les travailleurs indépendants (gérants, entrepreneurs, professions libérales, commerçants, artisans) versent une contribution au Fonds d’Assurance Formation qui correspond à la nature de leur activité depuis 2020 et qui participe au financement de votre formation professionnelle. 

Pour connaître le montant du financement que vous pourriez obtenir, il faut se rapprocher du FAF dont vous dépendez en fonction de votre secteur d’activité. 

En savoir plus sur les dispositifs de financement liés à la formation professionnelle

Vous souhaitez vous financer votre formation à en anglais professionnel ou celle de vos salariés ? 

N’hésitez pas à contacter nos équipes afin de mettre en place le plan de financement le plus adaptés en fonction de votre situation. 

Contacter notre équipe de conseillers et conseillères en formation.

Espace connexion