L’enjeu de l'anglais pour la mobilité internationale des professionnels


La langue anglaise n’est, à ce jour, pas la langue la plus parlée à travers le monde, mais elle est au coeur des communications dans les échanges internationaux : professionnels, culturels et personnels. L’hyper-mondialisation contraint les entreprises et les individus à se former et la maîtrise de l’anglais devient incontournable.


L’anglais dans le cadre professionnel

On constate que sur le lieu de travail, les dirigeants d’entreprise et les cadres maîtrisent souvent mieux l’anglais que les employés. La mondialisation a entraîné les entreprises à former les cadres et les dirigeants dans les compétences linguistiques pour faire face à une concurrence étrangère. Certains domaines sont plus impactés que d’autres par l’utilisation de l’anglais. La recherche et le développement sont les secteurs les plus touchés, avec la majorité des conférences et études scientifiques en anglais ce qui favorise le partage à l’international entre les scientifiques et les ingénieurs venant de pays différents. La barrière linguistique ne doit pas être un frein à l’innovation et la nécessite de parler l’anglais devient alors primordiale. Des secteurs comme le tourisme ou l’hôtellerie sont également impactés par l’utilisation de l’anglais au quotidien dans tous les pays, il est impératif de pouvoir comprendre le client et de l’informer. Lorsque l’on travaille dans le commerce, et notamment dans le commerce à l’international, il est également demandé de savoir parler plusieurs langues dont l’anglais pour pouvoir au quotidien négocier et échanger avec les différents interlocuteurs. Dans les domaines de la communication et de l’information, l’anglais est la langue la plus utilisée, car elle fait office de langue commune internationale. Enfin, sur le web l’anglais est la première langue utilisée : plus de 80 % des pages disponibles sur Internet sont en anglais. Il est donc important de le maîtriser si l’on souhaite se développer dans d’autres pays. L’anglais reste la langue numéro un pour les développeurs informatiques, intégrateurs, et autres métiers des nouvelles technologies. Tout simplement parce que plus d’un milliard de personnes parlent anglais à travers le monde, dans 70 pays, qui pour la majorité ont une importance sur le plan économique.



Favoriser ses chances de mobilité internationale

Chaque année, on trouve de moins en moins de locuteurs anglophones natifs à travers le monde, car de plus en plus de personnes apprennent l’anglais et cette tendance va s’accentuer. Elle est la langue la plus représentée dans des échanges du cadre professionnel. L’Europe a le niveau d’anglais le plus élevé au monde, et c’est notamment le cas dans les pays comme la Suède, les Pays-Bas, la Norvège et le Danemark. En Europe centrale, la maîtrise de l’anglais, a permis de favoriser l’attractivité économique et le développement de la croissance grâce aux échanges commerciaux et aux investissements internationaux. Cela a eu des impacts positifs sur les pays comme le ralentissement de la fuite des personnes qualifiées à l’étranger, la baisse du chômage, l’augmentation du PIB par habitant. Les pays concernés sont la Pologne, la Roumanie, la République Tchèque, la Hongrie. Dans les pays développés, la concurrence est très forte sur le marché du travail et les demandeurs d’emploi peuvent se démarquer grâce à la maîtrise de plusieurs langues. Si deux cv sont identiques au niveau des compétences, celui qui maîtrisera plusieurs langues aura alors plus de chances d’obtenir le poste. Pour les entreprises qui se développent à l’international la confrontation à des interlocuteurs étrangers favorise cette volonté de vouloir recruter des personnes maîtrisant au moins une langue étrangère et notamment l’anglais. Pour favoriser une mobilité internationale et augmenter ses chances et opportunités sur le marché du travail, il est donc important de maîtriser différentes langues et de présenter une certification attestant de notre niveau. La formation professionnelle en anglais permet d’apprendre la langue sous un autre angle, avec une approche plus formelle, plus technique, avec du vocabulaire spécifique et dépendant de votre domaine d’activité.



L’importance de l’anglais pour une société plurilingue

L'apprentissage des langues étrangères n'est pas un but en soi, mais un vecteur au service de l'accès à la culture qu'elles véhiculent et à la mobilité dans une civilisation sans frontières. Il ne s’agit pas d’une discipline comme les autres puisqu’elle ne transmet pas qu’un simple savoir, il s’agit également de transmettre des expériences et d’encourager aux échanges. Au niveau individuel, cela facilite l’insertion professionnelle et la mobilité, mais également l’ouverture culturelle. La mondialisation pousse le monde à devenir un espace de communication et de mobilité. L’objectif du plurilinguisme est d’encourager cette communication, les échanges et la mobilité. L'apprentissage des langues étrangères acquiert alors une dimension particulière, puisqu’il s’agit de répondre à une nécessité, qu’est l’adaptation sur le marché du travail à cette nouvelle demande. Le plurilinguisme s’applique pour chaque individu, chacun dispose d’un répertoire linguistique propre constitué de ces différents apprentissages. L’on choisit de le développer ou non à travers l’apprentissage de nouvelles langues au fur et à mesure de son existence. Si l’on souhaite le faire, il s’enrichit grâce à des interactions entre les connaissances de chacun. L'apprentissage d'une nouvelle langue se fait alors grâce aux compétences déjà acquises dans une ou plusieurs autres langues. Les compétences en langues sont donc une donnée naturelle, il ne s'agit pas d’être doué ou non pour apprendre les langues.



Par Régis Meyer | 14 octobre 2021 | English World

Retour au blog
Retour