L’évolution et les avantages de la formation en distanciel


La formation connaît un grand bouleversement depuis le début de l’année 2020, tout comme les autres secteurs, elle a dû s’adapter à la situation en modifiant ses habitudes bien ancrées. Et bien que le distanciel connaît depuis quelques années une progression sans précédent liée au progrès technique et à la digitalisation de l’apprentissage, l’accélération de ce développement nous pousse à nous poser les bonnes questions concernant les formations en distanciel.


L’évolution de la formation en distanciel

Depuis plusieurs années la formation en distanciel gagne du terrain sur la formation en présentiel. Diversifiée et à la pointe de l’innovation la formation en distanciel séduit les organismes et centres de formation, mais également les apprenants. Elle peut revêtir plusieurs formes : classe virtuelle, serious game, e-learning scénarisé, rapid learning… Ces différentes formes se complètent et permettent à la formation en distanciel d’obtenir un aspect très complet que le présentiel lui envie presque. D’après une étude de la FFP (Fédération de la formation professionnelle) réalisée en 2020 : 90,6% des organismes de formation utilisent le digital learning pour la réalisation de leur formation. Parmi ces organismes : 29.1% utilisaient déjà le digital learning depuis plus de 5 ans, preuve que son évolution est déjà amorcée depuis un bon moment. Le digital learning favoriserait également l’engagement des apprenants selon une étude de l’institut des métiers du Blended Learning, d’après 80% des personnes interrogés.



Les avantages de la formation en distanciel

Pour la formation en distanciel les avantages sont nombreux pour les cours en visioconférence : pas de locaux à mettre à disposition, le respect des gestes barrières en période de crise sanitaire, la continuité pédagogique assurée en toutes circonstances. Pour les apprenants les avantages de la formation en visioconférence sont : une grande mobilité puisqu’ils peuvent suivre l’apprentissage de n’importe où, la gestion de la prise de parole et des sollicitations est plus confortable, les documents sont digitaux et par conséquent plus pratiques à utiliser (ce qui est également un plus si on fait attention à l’environnement). Mais il n’y a pas que pour les cours en visioconférence que la formation à distance amène des avantages. C’est également le cas pour le e-learning qui permet une grande mobilité et flexibilité, d’être autonome, d’y accéder facilement. Pour les organismes et les écoles, il s’agit surtout du suivi de la progression de l’apprentissage qui est facilité par les technologies de pointe en matière de formation. Selon une étude de l’observatoire de la formation, les principaux avantages de l’e-learning sont la flexibilité du temps d’apprentissage (43%), l’autonomie géographique (33%), et le complément à la formation en présentiel (31%) ce qui montre bien que le présentiel n’est pas encore prêt à disparaître devant cette modernisation et digitalisation.



L’avenir du digital learning

Le digital learning a un bel avenir devant lui, en constante évolution depuis plusieurs années et destinée à se maintenir. L’avenir du digital learning se situe aujourd’hui dans l’évolution de l’adaptative learning (Personnalisation d’une formation), le social learning (Communautés d’apprenants), la réalité virtuelle (Immersion de l’apprenant). L’adaptative learning permet d’adapter la formation aux besoins de l’apprenant et permet de gagner du temps dans l’apprentissage, mais aussi de tirer le meilleur de l’apprenant pour l’amener vers le niveau de compétence souhaité. La réalité virtuelle permet, elle, d’immerger l’apprenant au coeur d’une situation concrète ce qui permet d’apprendre les bons comportements pour chacune des situations. Ce type d’apprentissage est très efficace auprès des apprenants qui retiennent plus facilement en pratiquant dans un univers familier. Cela fait également gagner du temps en évitant un apprentissage théorique trop long et fastidieux. Avec l’évolution des technologies, nous ne sommes pas à l’abri que d’autres méthodes d’apprentissage digitale voient le jour dans les prochaines années venant révolutionner la formation telle qu’on la connaît.

Par Régis Meyer | 24 février 2021 | English World

Retour au blog
Retour