Devenir formateur en anglais

Vous souhaitez changer de métier et envisager une reconversion professionnelle ? Les métiers de l’enseignement vous attirent et vous parlez couramment anglais ? Devenez formateur en anglais et optez pour un métier dynamique et enrichissant, à condition d’avoir un niveau en anglais équivalent au C1 ou C2 du CECRL.

Les certifications d’aptitude à l’enseignement

Il existe plusieurs certifications permettant d’assurer une aptitude suffisante pour l’enseignement de l’anglais en tant que formateur. La certification la plus connue est le CELTA (Certificate in Teaching English to Speakers of Other Languages) pour l’enseignement à des personnes, non anglophones. La formation permet à des personnes ayant aucune expérience dans l’enseignement de l’anglais d’apprendre des méthodes d’enseignement, découvrir des outils pour enseigner à un public adulte, et mettre en application ses méthodes dans des cas réels. Cette certification est valable dans de nombreuses écoles à travers le monde, elle est délivrée par Cambridge English Language Assessment de l’université de Cambridge. Pour entrer dans cette formation, il faut avoir un niveau solide d’anglais C1 élevé ou C2 et avoir au minimum le baccalauréat. Il existe également d’autres certifications comme le TKT qui permettent de certifier une expérience dans l’enseignement de l’anglais avec un certificat reconnu mondialement grâce à une série de tests flexibles qui évaluent vos compétences d’enseignement. Enfin, si l’on est déjà formateur en anglais et que l’on souhaite perfectionner ses connaissances et faire évoluer sa carrière, il est possible de passer le diplôme DELTA, une qualification avancée. Le Delta est situé entre l’étape 3 (maîtrise) et 4 (expertise) sur les quatre étapes de développement qui composent le Cambridge English Teaching Framework.

Obtenir un poste dans un établissement du domaine public ou privé

Si l’on souhaite enseigner au sein d’établissements publics en France, comme dans un collège, un lycée, ou une université, il faut avoir suivi des études particulières en école ou en université. Pour l’enseignement des langues, il est préconisé d’avoir suivi une filière comme LLCE ou LEA à l’université, mais il également possible de suivre une filière de l’éducation avec par exemple un DUT éducation, une licence éducation ou une licence pro éducation, un master d’éducation comme le MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation). Seulement, les diplômes d’écoles ou universitaires ne suffisent pas pour devenir enseignants, il faut à la suite passer des concours spécifiques dont le plus connu est le CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré) qui permet d’enseigner dans le secondaire (collège et lycée). Si l’on souhaite enseigner dans le secteur privé, on peut également passer le CAFEP (certificat d’aptitude aux fonctions d’enseignement du privé) il permet d’obtenir des contrats au sein d’établissement d’enseignement non géré par l’état. Dans les établissements d’enseignement privés, c’est différent, les exigences varient d’un établissement à l’autre. Il faut généralement justifier ses aptitudes d’enseignement avec une certification de niveau, et d’enseignement, mais également une expérience dans l’enseignement ou la formation.

Le poste de formateur chez English World

Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux formateurs communicatifs et créatifs pour rejoindre nos équipes du Grand Est et de la région parisienne. Chez English World, les formateurs ont une expérience riche et variée en enseignant dans différents domaines d’activité. Ils jouissent d’une liberté d’esprit leur permettant d’utiliser les méthodes nécessaires pour la progression des apprenants, et d’aborder des sujets variés dans leurs cours. Nous valorisons les compétences et connaissances annexes de nos formateurs, pour que leur expérience soit un avantage. Le poste de formateur évolue avec la technologie et c’est pour cela que nous mettons en place des sessions de formation pour qu’ils restent toujours à la pointe de la technologie. Les diplômes et l’expérience sont de première importance, certes. Mais pour nous, ce qui est essentiel, c’est l’énergie, l’enthousiasme, et l’envie de partager les connaissances de la langue avec les apprenants. Les profils recherchés sont les formateurs en langue, locuteurs natifs, diplômés TEFL ou expérimentés. La souplesse d’horaires et d’approche pédagogique est un point important pour intégrer nos équipes. Pour les formateurs citoyens de nation hors de l’Union européenne, nous demandons un permis de travail de l’Union Européenne.

Espace connexion