Le Social Learning

Les méthodes d’apprentissage d’e-learning ont évolué avec le digital. Avec le développement des fonctionnalités, le social learning a vu le jour. Le social learning se base sur l’interaction des membres pour développer les compétences de chacun.

Définition du social learning

Le social learning est une méthode d’apprentissage basée sur les interactions entre les différents membres du groupe. C’est une méthode d’apprentissage efficace, cela a été démontré par de nombreuses études. Dans les années 1970, le psychologue Albert Bandura avait développé sa théorie de l’apprentissage social. Elle explique que l’important dans ce processus d’apprentissage est l’observation et l’imitation des comportements, attitudes et émotions des autres. L’apprentissage est réalisé entre pairs, il est également connu sous les noms d’apprentissage par la foule, d’apprentissage collaboratif, collaborative learning, Peer learning. Dans ce mode d’apprentissage, les membres d’un groupe sont à la fois apprenants et formateurs. Les interactions entre les individus créées des phases d’apprentissage grâce à l’échange. La méthode du social learning est transversale, et peut s’appliquer à tout domaine d’activité. Tous les membres d’un groupe sont importants et peuvent apporter une contribution pour résoudre un problème. Le social learning favorise le travail en équipe tout en permettant l’engagement de chaque membre du groupe. Basé sur l’entraide, le social learning permet de développer un sentiment d’appartenance au groupe. La synergie entre les individus permet ainsi d’améliorer les performances globales du groupe et de faciliter l’apprentissage. La notion de social learning est souvent assimilée aux réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou encore YouTube. Ces supports ne conviennent pas aux formations. Voilà pourquoi des canaux dédiés au social learning sont développés pour mettre en avant des supports pédagogiques adaptés et des forums. Le social learning peut désormais se faire à travers des classes virtuelles ou une plateforme LMS.

Quels sont les avantages et inconvénients du social learning ?

Le social learning a les moyens de rendre une formation plus efficace, il présente plusieurs avantages :
• Une réduction des coûts de formation. L’entreprise dispose déjà des ressources nécessaires, à savoir les compétences de ses salariés, c’est le modèle de formation le moins onéreux. Cette approche assure un développement efficace des compétences avec des coûts réduits. Les formations présentielles engendrent plus de frais que les formations en ligne.
• Un sentiment d’appartenance. Le social learning crée une dynamique de groupe, et consolide les liens au sein d’une entreprise, d’un service, ou d’une équipe. C’est un concept valorisant, qui booste l’estime de soi des collaborateurs.
• De meilleurs résultats. Ces actions favorisent la créativité et le partage des idées, une meilleure productivité et de meilleurs résultats pour l’entreprise. Le taux de participation et l’intérêt pour la formation augmentent, la position de l’apprenant n’étant plus passive mais active.
• Les participants sont au coeur de la formation. Ils choisissent les sujets, vont à leur rythme et échangent avec des profils différents.
• Cette méthode d’apprentissage valorise les connaissances et les expériences de chacun. Tous les apprenants participent aux débats et aux échanges d’idées. Au-delà d’apprendre de nouveaux éléments, ils sont en mesure de partager leur savoir.
Il existe également des inconvénients :
• Une organisation difficile. Rassembler des personnes concernées dans une pièce, ou sur le même réseau social, ne suffit pas. Le social doit être structuré, mais étant un mode de formation informel, il est difficile de trouver un équilibre entre liberté et encadrement.
• Des objectifs flous. Une conséquence du côté informel est qu’il est compliqué de fixer des objectifs et d’évaluer les compétences acquises.
• Les progrès sont difficiles à mesurer et à quantifier. Il faut trouver un juste équilibre dans l’encadrement et les suivis afin de ne pas dénaturer le format du social learning.

L’utilité du social learning en entreprise et comment le mettre en place ?

Le social learning permet à communauté de se former elle-même, chaque collaborateur apprenant des autres. L’apprentissage social permet aussi aux salariés de résoudre des problèmes ensemble : lorsque l’un d’entre eux rencontre une difficulté ou à une question, il peut la soumettre au groupe.
Pour la mise en place de l’apprentissage social, l’entreprise commence par :
• Définir des groupes. Réunir les individus concernés par l’initiative, par exemple par groupes de métiers.
• Fixer des objectifs. Une partie difficile, mais pas impossible ! Il est compliqué de quantifier les progrès, mais il est possible de fixer des objectifs.
• Désigner un responsable. Il ne s’agit pas de définir qui sera formateur, mais animateur. Il pourra encadrer les discussions, organiser des réunions, proposer des travaux de groupe, créer des moments de pause, lancer des challenges.
• Fournir les outils. Si le social learning s’impose depuis quelques années, c’est grâce aux réseaux sociaux et aux outils de partage (vidéos, documents, discussions…). Il est important de fournir aux groupes les moyens d’échanger.

Espace connexion